top of page

Éditorial du dimanche 12 mai

Dernière mise à jour : 10 mai


En union de prière.

 

Il y a des moments dans la vie où tout nous semble difficile, où les épreuves s’accumulent, les proches, les amis nous entourent de leur affection et nous disent volontiers « Je pense à toi », certains ajoutent « Je prie pour toi » et cela me touche davantage. En effet, cela signifie que ces personnes font confiance à Dieu pour qu’Il m’aide à traverser les problèmes, comme Jésus prie son Père et lui confie tous ses disciples, quand il sait qu’il va les quitter. Sachant que sa mort est proche, Jésus est préoccupé de la suite, il a mis en route ses disciples vers une terre promise mais comment vont-ils pouvoir continuer à ouvrir ce sillon d’espérance ? Alors, parce qu’Il a pris notre condition d’homme et qu’Il a confiance en son Père, il s’adresse â Lui, il prie et en cela aussi, il nous montre le chemin.

Prier est donc un acte d’amour envers Dieu et envers nos frères. Cependant, ne nous trompons pas, il ne s’agit pas de fuir, notre place est dans le monde, notre mission est d’essayer de l’améliorer, Dieu nous a confié toute la création parce qu’il nous aime et il nous fait confiance, il nous renvoie à notre liberté, c’est à nous de nous unir pour le bien de tous.

« À la croisée de la Parole, de la vie, de soi-même, on devient un être libre. Sur le chemin de notre cohérence, le Christ vient nous prendre par la main. Pour devenir plus humain, il ne nous reste qu’à le suivre. Il nous apprend qu’on devient fils et frère en refusant d’être soumis aux passions, à la violence et aux fatalités de l’existence. En son obéissance, notre unité. » (Raphaël Buyse)

Alors, laissons monter vers Dieu notre prière, prions pour tous ceux que nous aimons, pour tous ceux que nous ne connaissons pas, pour tous ceux qui souffrent, prions aussi pour nous-mêmes, prions pour l’Unité, prions pour que Dieu nous aide à vivre en humanité.

 

Françoise Zehnacker.

276 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page