EXPOSITIONS

UN LIEU D'EXPOSITION PERMANENTE

Un lieu d'exposition permanente

 

Depuis décembre 2020 la basilique Saint-Bonaventure propose un espace d’exposition situé dans le bas-côté, à droite du chœur.

Ce lieu propice aux visiteurs, nombreux dans ce centre-ville et ne nuisant pas à la célébration des offices, permet de proposer une programmation d'expositions porteuses d’Histoire, de culture et de spiritualité.

Elles peuvent être en lien avec le temps liturgique, la Bible, avec un artiste ou même l’actualité.

Vous souhaitez exposer au sein de la Basilique 

 

 

Pour toutes informations sur les modalités d’expositions, vous pouvez contacter le secrétariat au 04 78 37 83 55.

 

EXPOSITIONS EN COURS

exposition vitraux.jpg
texte artiste.jpg

CULTURE

Exposition de vitraux, par Joël Mône

Du 6 mai au 28 juin 2022

 

La présentation du travail de Joël MÔNE, auteur de vitraux, s’effectuera du vendredi 6 mai au mardi 28 juin. Elle inaugure une série d’expositions, qui trouvera son point d’orgue avec le « Festival de la Beauté » (les 2, 3, et 4 décembre 2022, à la Basilique Saint-Bonaventure, 7 place des Cordeliers, 63002 Lyon).

Voici les dates-clés de cette exposition :

-Vernissage en présence de l’artiste: vendredi 6 mai 2022, à partir de 17h, à Saint-Bonaventure.

-Vidéo-conférences « L’eau et la lumière, principes de vie » : les samedis 21 mai et 11 juin 2022 à 16h30, à Saint-Bonaventure.

 

De la conception des maquettes jusqu’à la pose des vitraux, Joël MÔNE réalise ses propres créations de A à Z, en collaboration avec l’atelier Vitrail-Saint-Georges. Les vitraux qu’il présente à la Basilique Saint Bonaventure sont ceux qu’il a créés pour l’église Saint Martin de Romilly, dans l’Aube. Ce chantier colossal, qui ne représente pas moins de 260m² de vitraux, est le fruit de dix années de travail, de 2011 à 2021. Le déclencheur en fut un concours international, lancé par la fondation « Des Vitraux pour Romilly ».

« En participant à ce concours, je n'imaginais pas qu'une nouvelle tranche de ma vie allait commencer. Ce fut facile et compliqué. Compliqué parce que le projet était d'envergure. Mais facile aussi, facile car Marie-France et Claude Martin, les initiateurs du projet de l’association « des vitraux pour Romilly », avaient balisé le chemin et parce qu'il semblait fait pour moi.

Ma proposition était de réaliser un arc-en-ciel avec l'ensemble des vitraux et de recréer la lumière blanche à la croisée du transept. C’est elle qui fut retenue.  

Tout au long de ces années, j’ai été guidé et orienté par le thème et la symbolique exprimés dans chaque baie. Tout d’abord, il s’agissait de jouer sur le choix des couleurs, leurs orientations -car l'église est axée vers l'ouest-, leurs positions -de l'entrée vers le chœur-, leurs significations symboliques -des couleurs terrestres aux couleurs sacerdotales-. Et ensuite dans la représentation des textes bibliques, qui s’échelonnent de l'Ancien Testament vers le Nouveau, ainsi que dans le choix du basculement sur les baies, à la croisée du transept, dédiée au Christ. »

-Joël Mône

 

Nous vous souhaitons une agréable visite, riche en couleurs !

EXPOSITIONS À VENIR

Exposition Charles de Foucauld.jpg

CULTURE

Exposition Charles de Foucault

Du 1er juillet au 7 septembre

 

La Fraternité Séculière Charles de Foucauld organisera à Saint Bonaventure une exposition autour de la vie de ce saint. 
L'inauguration aura lieu le samedi 2 juillet, à 17h, après la messe de 16h. 

Ce grand spirituel, tout en étant religieux appliquait également des principes d'une grande pertinence pour les laïcs, à savoir: 

1- Aller sans peur dans le monde, à la rencontre du plus loin et du différent

Frère Charles réalise peu à peu que cette mission est celle de tous les baptisés et pas seulement celle des de prêtres.  "Il est certain qu’à côté des prêtres, il faut des Priscille et des Aquila, voyant les gens que le prêtre ne voit pas, pénétrant où il ne peut pénétrer» écrit-il en 1912 dans une lettre à Joseph Hours, laïc lyonnais. 

2- Regarder le monde comme un lieu de rencontre avec Dieu

Ce n’est pas le lieu où je vis qui change ma relation à Dieu; l’essentiel, c’est ma manière d’être dans ce lieu. Si j’y suis en aimant, j’y suis avec Dieu.

D'où sa volonté de faire de tout événement et de toute rencontre une prière !

3- Annoncer l’Évangile, en gardant une attitude de dialogue

Il faut noter que le mot dialogue ne fait pas partie du vocabulaire de Charles, mais Frère Charles est un pratiquant du dialogue, comme tous ceux qui le suivront. Il s'agit pour lui d'entrer dans une relation de réciprocité, de vivre l’apostolat de la bonté.