top of page

Édito du 10 mars : "Va te confesser !"

Sur la liste des choses les plus désagréables, le rendez-vous chez le dentiste arrive en tête… Et juste après, il y a la confession.

Déballer ma vie dans ce qu’elle a de plus moche devant un inconnu ? Il faut être fou ! Aller voir un prêtre et lui dire que j’ai volé, triché, menti ? Que j’ai maudit mes voisins et passer la moitié de mon temps à consulter des sites peu recommandables sur Internet ? ça ne va pas la tête ? Qu’est-ce qu’il va penser de moi ? Je ne pourrai plus le regarder en face !

C’est vrai, il faut beaucoup de courage pour faire face aux côtés obscurs de notre vie. Nous voulons tous être des gens bien. C’est vrai que chacun d’entre- nous a quelque chose d’admirable. Mais nous savons tous que nous faisons aussi du mal.

Mais Bonne Nouvelle : Dieu est tout simplement incroyable ! Inlassablement il nous propose son pardon afin de nous appeler à la conversion et nous renouveler dans la foi en son Evangile : la victoire du Christ Ressuscité sur le péché.

Alors la confession ? C’est comme une mise à jour régulière de notre vie. Si nous ratons cette mise à jour, notre logiciel finira par être dépassé et ne sera plus protégé contre les virus. La confession c’est comme l’entretien d’une voiture. Tous les 25000 kms révision sans quoi le moteur risquera la panne. La confession c’est comme retrouver la bonne direction après être allé à contre-sens. Eh bien, pour éviter l’accident, qu’une seule solution : redresser le cap et prendre la bonne direction !

Le temps du Carême est ce temps favorable que l’Eglise nous propose pour prendre un nouveau départ sur le chemin de l’Evangile. Le sacrement du Pardon proposé tous les jours de la semaine à St Bonaventure est un des rendez-vous que le Seigneur nous offre pour nous préparer à célébrer la joie de Pâques. Alors n’hésitons plus : « Va te confesser ! »


P.ROLLIN+

Recteur St Bonaventure/Chapelle Hôtel-Dieu


490 vues0 commentaire

Comments


bottom of page