top of page

Éditorial "Heureux ceux qui croient sans avoir vu".


Thomas m’a personnellement toujours paru le plus humain des apôtres, celui dont je me suis souvent sentie proche, il demande des signes concrets , il a suivi Jésus, il l’a accompagné, il a cru en ses paroles, il a comme les autres fait l’expérience du vide après sa mort mais il était le seul  absent quand Celui-ci est apparu aux autres apôtres , il n’a pas l’esprit fermé â l’invisible mais il veut comprendre rationnellement comment cet homme qui était mort est revenu à la vie.


Le mot credo dans son étymologie latine est composé de deux mots qui signifient « je donne mon cœur ». Croire , c’est donc croire au delà de la vue, de l’intelligence , c’est accepter de  donner son cœur sans restriction, c’est aimer sans condition.


.Il y a toujours une  part d’inconnu quand on engage  sa foi. Ainsi en est- il de tous les engagements qui déterminent notre vie, l’amour, les projets de toutes sortes demandent d’avoir confiance , de donner son cœur et sans ce cœur donné , pas de joie, ni d’espérance , pas d’avenir possible.


D’ailleurs Thomas n’a pas été plus loin dans la recherche de vérification, il s est effondré dans l’amour et la confiance « Mon Seigneur et mon Dieu » aveu d’un croyant qui a compris que Dieu est avec nous, y compris aux heures de doute.


Le lien qui nous lie à Dieu est un lien d’amour, qui va au delà de la mort. Dieu a appris aux hommes que la vie est faite pour être donnée. C’est pour cela que Dieu nous a envoyé son fils Jésus qui a pris notre condition d’homme , il s’est soumis à la volonté de son Père qui nous veut libres de nos choix et de sa mort a jailli le Salut,  Dieu l’a ressuscité pour donner à notre vie humaine le sens ce qu’est  l’au- delà de Dieu.


Vivre, c’est donc apprendre à « ressusciter » avec l’aide de la Parole de Dieu , c’est à dire partir à la rencontre de l’autre avec la force de l’Esprit Saint , avoir dans le cœur assez d’amour , d’amitié pour que toute parole ou tout geste humain, toute rencontre soit la preuve de cette présence de Dieu au cœur de nos vies, un Dieu qui nous envoie en mission pour apprendre à nous aimer les les autres et qui nous donne la force de ce à quoi Il nous engage.   Alors n’ayons pas peur des questions et des doutes, ils sont nécessaires pour progresser dans l’amour de Dieu et des autres.

319 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page