Bonjour à tous et à toutes, chacun, chacune

Je vous espère en bon confinement, sans que cela ne vous pèse trop et en ayant plein de ressources

vivantes qui font barrage à une triste solitude et la font vivre avec joie et espérance !

J’ai été contente que Saint Bonaventure ouvre son site et nous propose des liens de connexion sur

des sites. C’était important de maintenir un lien communautaire et d’Eglise .Merci à l’amie qui me l’a

signalé et à Juliette pour les bénévoles de la Chapelle.

Je suis une confinée qui vit bien son confinement: outre la situation de mon appartement avec vue

sur la Saône, Fourvière et sa colline ( j’ai pu assister à la Bénédiction de l’Annonciation de mon

balcon

!) je me sens privilégiée surtout grâce à plusieurs groupes whatsapp, avec mes enfants et

petits enfants, mes frères et sœurs, (nous sommes encore 7 sans compter beaux- frères et belles

sœurs) et nous nous retrouvons sur vidéo

! Avec mails, appels téléphoniques, vidéo, lecture à Anna

ma petite fille par téléphone, recherche de documents d’histoire pour d’autres, de jeux pour les

jumelle de 6 ans à partager sur Skype, et de vidéo sur Lumni site gratuit de l’Education Nationale, je

suis presque débordée

! Joie de ces petits mails reçus et envoyés, des copropriétaires, des locataires, des jeunes connus

autrefois qui se proposent pour les courses, des petits mails des associations où je suis bénévole, des

adresses données pour avoir fruits et légumes frais et produits des producteurs locaux (merci les

sœurs Amiet et Agnés

!) joie de me sentir encore un peu utile avec mes petits enfants, plaisir des

recettes de cuisine échangées. Amusement avec toutes ces vidéos pleines d’humour sur et à cause de

cette petite bête trop vivante et qui bouleverse notre monde

! ( comme celle de Jacqueline Jeannerod que je pensais, moi aussi vous envoyer

!) Et puis il y le rendez-vous de 20heures pour applaudir les soignants, occasion de faire connaissance

des voisins par balcon interposé de l’immeuble d’à côté en télétravail et avec une petite fille. Cela fait

plaisir, chaud au cœur. Et je ne parle pas de n’être plus réveillée par le bruit des voitures et de pouvoir

s’endormir sans les nuisances sonores du Bistrot en dessous de chez moi !!

Il y a aussi le livret de préparation de Carême avec le dernier commentaire de Patrick pour remplacer

le partage prévu du jeudi, le billet de Michel. Merci à eux. Cela permet d’être un peu en Communion.

Et puis vraiment touchée et émue comme beaucoup par les très belles célébrations du Jour du

Seigneur : une grande communion spirituelle fervente. Je pense très fort et murmure :

«Eucha ristos » c’est-à-dire « Merci Seigneur » ?

Dans ce confinement je trouve surtout que c’est beaucoup de chance : il m’apprend à gouter

autrement mon quotidien. Mais , je n’oublie pas, comme vous le faites pour d’autres, ces inégalités

dans ce confinement : tous ceux qui n’ont pas de famille et qui depuis longtemps vivent seuls, mon

association de SDF, Véro, Jean Louis, Peter mes amis en galère et si pleins de générosité, ceux qui

sont confinés dans de petits logements avec leurs enfants, ceux qui n’ont pas accès à Internet... et,

Baptiste mon neveu, père de 3 jeunes enfants atteint de leucémie foudroyante, en attente angoissée

dans ce contexte sanitaire d’une greffe de moelle épinière. Je les confie à votre prière. Vous avez du

temps ? alors, priez pour eux !

Tenez-vous bien au chaud pour le moment. Je ne sais pas trop quand nous pourrons rouvrir nos

portes mais en attendant beau Carême et bonnes fêtes de Pâques

Amicalement et fraternellement

Maddie Flichy

Texte sur l’Espérance retrouvé dans mes fichiers

L'espérance

L’espérance, ça vient d’on ne sait où, ça va plus loin que nous.

Écrite en rouge, sur les murs des prisons, elle se nomme LIBERTÉ

Écrite en transparence dans les yeux des enfants, elle se nomme VIVRE

Écrite en bleu sur le gris de nos villages, elle se nomme HORIZON

Écrite en blanc sur le noir de nos vies, elle se nomme ESPOIR.

Écrite en vert dans le jardin secret des quinze ans, elle se nomme AVENIR.

Écrite en demi-teinte sur le visage des gens seuls, elle se nomme AMOUR.

Écrite en rose sur les traits de nos mains, elle se nomme FRATERNITÉ.

Écrite en arc-en-ciel sur le soleil couchant, elle se nomme DEMAIN.

Anonyme

Sanctuaire Saint-Bonaventure - 7 place des Cordeliers - 69002 Lyon

04 78 37 83 55 - communication@saint-bonaventure.fr